Abruzzes 2019

par Jacques MICHEL  -  22 Septembre 2019, 10:39  -  #animalier, #MPC

Magie des Abruzzes – septembre 2019

 

Sortie animalière de neuf compères du Club MPC, sous l'organisation d'Amarok

 

Le parc national des Abruzzes au cœur de la chaîne des Apennins est spécialement reconnu pour sa richesse faunistique. En effet, ce territoire le plus préservé d’Italie accueille une population abondante de cerfs, chamois, sangliers, renards, ours, loups, … Nous graviterons autour de petits villages aux architectures très typiques tantôt pour se poster à l’affût tantôt pour randonner à la journée dans les montagnes et alpages des alentours. Ce début d’automne est la période la plus favorable pour l’observation animalière. C’est dans les premières couleurs automnales que résonne la magie sonore des cerfs en ruts et c’est la période la plus favorable pour l’observation des loups et des ours qui viennent se nourrir de pommes jusque dans les jardins des habitants !

JOUR 1 : Les Abruzzes Accueil à l’aéroport de Rome à l’arrivée de votre vol en provenance de Lyon à 10h50, à la sortie après avoir récupérer vos bagages. Régis aura un panneau « AMAROK ». Nous prenons ensuite la route pour notre destination finale : le parc national des Abruzzes. (Env 2h45 de trajet - 200 kms). Installation dans notre logement chez l’habitant type bed and breakfast et premier affût autour du village puis diner sur place ou dans un restaurant local.

JOUR 1 : Les Abruzzes Accueil à l’aéroport de Rome à l’arrivée de votre vol en provenance de Lyon à 10h50, à la sortie après avoir récupérer vos bagages. Régis aura un panneau « AMAROK ». Nous prenons ensuite la route pour notre destination finale : le parc national des Abruzzes. (Env 2h45 de trajet - 200 kms). Installation dans notre logement chez l’habitant type bed and breakfast et premier affût autour du village puis diner sur place ou dans un restaurant local.

Abruzzes 2019
Abruzzes 2019Abruzzes 2019Abruzzes 2019
Ce renard égaré et affamé errait sur la route, en allant vers Bisegna. Pas sauvage, en quête de véhicule qui s'arrête pour avoir un peu de nourriture.
Ce renard égaré et affamé errait sur la route, en allant vers Bisegna. Pas sauvage, en quête de véhicule qui s'arrête pour avoir un peu de nourriture.
Ce renard égaré et affamé errait sur la route, en allant vers Bisegna. Pas sauvage, en quête de véhicule qui s'arrête pour avoir un peu de nourriture.
Ce renard égaré et affamé errait sur la route, en allant vers Bisegna. Pas sauvage, en quête de véhicule qui s'arrête pour avoir un peu de nourriture.
Ce renard égaré et affamé errait sur la route, en allant vers Bisegna. Pas sauvage, en quête de véhicule qui s'arrête pour avoir un peu de nourriture.
Ce renard égaré et affamé errait sur la route, en allant vers Bisegna. Pas sauvage, en quête de véhicule qui s'arrête pour avoir un peu de nourriture.

Ce renard égaré et affamé errait sur la route, en allant vers Bisegna. Pas sauvage, en quête de véhicule qui s'arrête pour avoir un peu de nourriture.

au Bed & Breakfast "De Contra", Via Benedetto Virgilio, 21, Villetta Barrea AQau Bed & Breakfast "De Contra", Via Benedetto Virgilio, 21, Villetta Barrea AQ
au Bed & Breakfast "De Contra", Via Benedetto Virgilio, 21, Villetta Barrea AQ
au Bed & Breakfast "De Contra", Via Benedetto Virgilio, 21, Villetta Barrea AQau Bed & Breakfast "De Contra", Via Benedetto Virgilio, 21, Villetta Barrea AQ

au Bed & Breakfast "De Contra", Via Benedetto Virgilio, 21, Villetta Barrea AQ

Le Museo del'Acqua jouxte le parc et le camping nature.

Abruzzes 2019
Abruzzes 2019Abruzzes 2019Abruzzes 2019
Barrea

Barrea

JOUR 2 – Première randonnée dans les alpages. Marche : 5h aller-retour ; dénivelé positif 500m. Affût aux aurores autour du village. Après le petit déjeuner randonnée sur les plateaux vallonnés qui surplombes la vallée pour observer des hardes de cerfs et de biches dans leur période de brame et dans un décor spectaculaire. Nous serons au cœur du fabuleux spectacle que nous offre la nature : le brame du cerf. Les cerfs s’affrontent, se combattent pour être les futurs géniteurs de l’espèce. Emotions garanties ! Retour dans la vallée à la nuit tombante. Le soir tris des photos et power point sur le loup.
JOUR 2 – Première randonnée dans les alpages. Marche : 5h aller-retour ; dénivelé positif 500m. Affût aux aurores autour du village. Après le petit déjeuner randonnée sur les plateaux vallonnés qui surplombes la vallée pour observer des hardes de cerfs et de biches dans leur période de brame et dans un décor spectaculaire. Nous serons au cœur du fabuleux spectacle que nous offre la nature : le brame du cerf. Les cerfs s’affrontent, se combattent pour être les futurs géniteurs de l’espèce. Emotions garanties ! Retour dans la vallée à la nuit tombante. Le soir tris des photos et power point sur le loup.
JOUR 2 – Première randonnée dans les alpages. Marche : 5h aller-retour ; dénivelé positif 500m. Affût aux aurores autour du village. Après le petit déjeuner randonnée sur les plateaux vallonnés qui surplombes la vallée pour observer des hardes de cerfs et de biches dans leur période de brame et dans un décor spectaculaire. Nous serons au cœur du fabuleux spectacle que nous offre la nature : le brame du cerf. Les cerfs s’affrontent, se combattent pour être les futurs géniteurs de l’espèce. Emotions garanties ! Retour dans la vallée à la nuit tombante. Le soir tris des photos et power point sur le loup.
JOUR 2 – Première randonnée dans les alpages. Marche : 5h aller-retour ; dénivelé positif 500m. Affût aux aurores autour du village. Après le petit déjeuner randonnée sur les plateaux vallonnés qui surplombes la vallée pour observer des hardes de cerfs et de biches dans leur période de brame et dans un décor spectaculaire. Nous serons au cœur du fabuleux spectacle que nous offre la nature : le brame du cerf. Les cerfs s’affrontent, se combattent pour être les futurs géniteurs de l’espèce. Emotions garanties ! Retour dans la vallée à la nuit tombante. Le soir tris des photos et power point sur le loup.
JOUR 2 – Première randonnée dans les alpages. Marche : 5h aller-retour ; dénivelé positif 500m. Affût aux aurores autour du village. Après le petit déjeuner randonnée sur les plateaux vallonnés qui surplombes la vallée pour observer des hardes de cerfs et de biches dans leur période de brame et dans un décor spectaculaire. Nous serons au cœur du fabuleux spectacle que nous offre la nature : le brame du cerf. Les cerfs s’affrontent, se combattent pour être les futurs géniteurs de l’espèce. Emotions garanties ! Retour dans la vallée à la nuit tombante. Le soir tris des photos et power point sur le loup.
JOUR 2 – Première randonnée dans les alpages. Marche : 5h aller-retour ; dénivelé positif 500m. Affût aux aurores autour du village. Après le petit déjeuner randonnée sur les plateaux vallonnés qui surplombes la vallée pour observer des hardes de cerfs et de biches dans leur période de brame et dans un décor spectaculaire. Nous serons au cœur du fabuleux spectacle que nous offre la nature : le brame du cerf. Les cerfs s’affrontent, se combattent pour être les futurs géniteurs de l’espèce. Emotions garanties ! Retour dans la vallée à la nuit tombante. Le soir tris des photos et power point sur le loup.
JOUR 2 – Première randonnée dans les alpages. Marche : 5h aller-retour ; dénivelé positif 500m. Affût aux aurores autour du village. Après le petit déjeuner randonnée sur les plateaux vallonnés qui surplombes la vallée pour observer des hardes de cerfs et de biches dans leur période de brame et dans un décor spectaculaire. Nous serons au cœur du fabuleux spectacle que nous offre la nature : le brame du cerf. Les cerfs s’affrontent, se combattent pour être les futurs géniteurs de l’espèce. Emotions garanties ! Retour dans la vallée à la nuit tombante. Le soir tris des photos et power point sur le loup.
JOUR 2 – Première randonnée dans les alpages. Marche : 5h aller-retour ; dénivelé positif 500m. Affût aux aurores autour du village. Après le petit déjeuner randonnée sur les plateaux vallonnés qui surplombes la vallée pour observer des hardes de cerfs et de biches dans leur période de brame et dans un décor spectaculaire. Nous serons au cœur du fabuleux spectacle que nous offre la nature : le brame du cerf. Les cerfs s’affrontent, se combattent pour être les futurs géniteurs de l’espèce. Emotions garanties ! Retour dans la vallée à la nuit tombante. Le soir tris des photos et power point sur le loup.
JOUR 2 – Première randonnée dans les alpages. Marche : 5h aller-retour ; dénivelé positif 500m. Affût aux aurores autour du village. Après le petit déjeuner randonnée sur les plateaux vallonnés qui surplombes la vallée pour observer des hardes de cerfs et de biches dans leur période de brame et dans un décor spectaculaire. Nous serons au cœur du fabuleux spectacle que nous offre la nature : le brame du cerf. Les cerfs s’affrontent, se combattent pour être les futurs géniteurs de l’espèce. Emotions garanties ! Retour dans la vallée à la nuit tombante. Le soir tris des photos et power point sur le loup.
JOUR 2 – Première randonnée dans les alpages. Marche : 5h aller-retour ; dénivelé positif 500m. Affût aux aurores autour du village. Après le petit déjeuner randonnée sur les plateaux vallonnés qui surplombes la vallée pour observer des hardes de cerfs et de biches dans leur période de brame et dans un décor spectaculaire. Nous serons au cœur du fabuleux spectacle que nous offre la nature : le brame du cerf. Les cerfs s’affrontent, se combattent pour être les futurs géniteurs de l’espèce. Emotions garanties ! Retour dans la vallée à la nuit tombante. Le soir tris des photos et power point sur le loup.

JOUR 2 – Première randonnée dans les alpages. Marche : 5h aller-retour ; dénivelé positif 500m. Affût aux aurores autour du village. Après le petit déjeuner randonnée sur les plateaux vallonnés qui surplombes la vallée pour observer des hardes de cerfs et de biches dans leur période de brame et dans un décor spectaculaire. Nous serons au cœur du fabuleux spectacle que nous offre la nature : le brame du cerf. Les cerfs s’affrontent, se combattent pour être les futurs géniteurs de l’espèce. Emotions garanties ! Retour dans la vallée à la nuit tombante. Le soir tris des photos et power point sur le loup.

Bernard avait son équipement complet pour passer le plus inaperçu possible. Car il avait fallu être en place bien avant l'arrivée probable de la harde de cerfs en haut de la colline. Une fois en place et camouflés, on ne bougeait plus jusqu'à ce qu'on aperçoive enfin, au bout d'une longue attente, la silhouette des premiers cerfs sur la crête.

Bernard avait son équipement complet pour passer le plus inaperçu possible. Car il avait fallu être en place bien avant l'arrivée probable de la harde de cerfs en haut de la colline. Une fois en place et camouflés, on ne bougeait plus jusqu'à ce qu'on aperçoive enfin, au bout d'une longue attente, la silhouette des premiers cerfs sur la crête.

Une, voire deux biches, sont en éclaireurs, devant la harde, et observent la vallée pour vérifier que l'endroit est sûr. Après un instant d'observation, elles reprennent leur marche jusqu'au prochain arrêt, le regard pointant toujours vers le bas de la pente.

Une, voire deux biches, sont en éclaireurs, devant la harde, et observent la vallée pour vérifier que l'endroit est sûr. Après un instant d'observation, elles reprennent leur marche jusqu'au prochain arrêt, le regard pointant toujours vers le bas de la pente.

L'équipement photographique est conséquent: un 500mm f4 pour attraper au mieux les silhouettes lointaines.
L'équipement photographique est conséquent: un 500mm f4 pour attraper au mieux les silhouettes lointaines.L'équipement photographique est conséquent: un 500mm f4 pour attraper au mieux les silhouettes lointaines.

L'équipement photographique est conséquent: un 500mm f4 pour attraper au mieux les silhouettes lointaines.

3e jour
3e jour3e jour3e jour

3e jour

Le matin, au lever du soleil, avant le petit-déjeuner, on s'empressait de se rendre dans la zone camping nature, à un kilomètre de notre gîte, où paissaient les cerfs. Avec un peu de chance, on pouvait espérer des scènes uniques (voir la fin de l'album).
Le matin, au lever du soleil, avant le petit-déjeuner, on s'empressait de se rendre dans la zone camping nature, à un kilomètre de notre gîte, où paissaient les cerfs. Avec un peu de chance, on pouvait espérer des scènes uniques (voir la fin de l'album).
Le matin, au lever du soleil, avant le petit-déjeuner, on s'empressait de se rendre dans la zone camping nature, à un kilomètre de notre gîte, où paissaient les cerfs. Avec un peu de chance, on pouvait espérer des scènes uniques (voir la fin de l'album).
Le matin, au lever du soleil, avant le petit-déjeuner, on s'empressait de se rendre dans la zone camping nature, à un kilomètre de notre gîte, où paissaient les cerfs. Avec un peu de chance, on pouvait espérer des scènes uniques (voir la fin de l'album).
Le matin, au lever du soleil, avant le petit-déjeuner, on s'empressait de se rendre dans la zone camping nature, à un kilomètre de notre gîte, où paissaient les cerfs. Avec un peu de chance, on pouvait espérer des scènes uniques (voir la fin de l'album).
Le matin, au lever du soleil, avant le petit-déjeuner, on s'empressait de se rendre dans la zone camping nature, à un kilomètre de notre gîte, où paissaient les cerfs. Avec un peu de chance, on pouvait espérer des scènes uniques (voir la fin de l'album).

Le matin, au lever du soleil, avant le petit-déjeuner, on s'empressait de se rendre dans la zone camping nature, à un kilomètre de notre gîte, où paissaient les cerfs. Avec un peu de chance, on pouvait espérer des scènes uniques (voir la fin de l'album).

Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019Abruzzes 2019Abruzzes 2019
pique-nique de midipique-nique de midi
pique-nique de midipique-nique de midipique-nique de midi

pique-nique de midi

Abruzzes 2019
Abruzzes 2019Abruzzes 2019Abruzzes 2019
Abruzzes 2019Abruzzes 2019
4e jour! Debouts avant l'aube, sur place avant le lever du jour, sur un spot où on était sensés avoir des chances de voir des loups au fond de la vallée. Bredouilles, juste un renard...
4e jour! Debouts avant l'aube, sur place avant le lever du jour, sur un spot où on était sensés avoir des chances de voir des loups au fond de la vallée. Bredouilles, juste un renard...4e jour! Debouts avant l'aube, sur place avant le lever du jour, sur un spot où on était sensés avoir des chances de voir des loups au fond de la vallée. Bredouilles, juste un renard...4e jour! Debouts avant l'aube, sur place avant le lever du jour, sur un spot où on était sensés avoir des chances de voir des loups au fond de la vallée. Bredouilles, juste un renard...

4e jour! Debouts avant l'aube, sur place avant le lever du jour, sur un spot où on était sensés avoir des chances de voir des loups au fond de la vallée. Bredouilles, juste un renard...

San Sebastiano, BarreaSan Sebastiano, Barrea
San Sebastiano, BarreaSan Sebastiano, BarreaSan Sebastiano, Barrea

San Sebastiano, Barrea

Randonnée dans les alpages Marche : 4H30 aller-retour ; dénivelé positif : 600m Affût matinal aux cerfs. Puis nous partirons randonnée pour l’observation du fameux chamois endémique des Abruzzes. En effet une petite population de chamois est localisée sur certains versants rocheux du parc. Vous découvrirez leur morphologie si particulière… Retour dans la vallée à la tombée de la nuit.
Randonnée dans les alpages Marche : 4H30 aller-retour ; dénivelé positif : 600m Affût matinal aux cerfs. Puis nous partirons randonnée pour l’observation du fameux chamois endémique des Abruzzes. En effet une petite population de chamois est localisée sur certains versants rocheux du parc. Vous découvrirez leur morphologie si particulière… Retour dans la vallée à la tombée de la nuit.
Randonnée dans les alpages Marche : 4H30 aller-retour ; dénivelé positif : 600m Affût matinal aux cerfs. Puis nous partirons randonnée pour l’observation du fameux chamois endémique des Abruzzes. En effet une petite population de chamois est localisée sur certains versants rocheux du parc. Vous découvrirez leur morphologie si particulière… Retour dans la vallée à la tombée de la nuit.
Randonnée dans les alpages Marche : 4H30 aller-retour ; dénivelé positif : 600m Affût matinal aux cerfs. Puis nous partirons randonnée pour l’observation du fameux chamois endémique des Abruzzes. En effet une petite population de chamois est localisée sur certains versants rocheux du parc. Vous découvrirez leur morphologie si particulière… Retour dans la vallée à la tombée de la nuit.

Randonnée dans les alpages Marche : 4H30 aller-retour ; dénivelé positif : 600m Affût matinal aux cerfs. Puis nous partirons randonnée pour l’observation du fameux chamois endémique des Abruzzes. En effet une petite population de chamois est localisée sur certains versants rocheux du parc. Vous découvrirez leur morphologie si particulière… Retour dans la vallée à la tombée de la nuit.

Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
5e jour...
5e jour...
5e jour...
5e jour...
5e jour...
5e jour...
5e jour...

5e jour...

Le loup est l’un des principaux protagonistes de la nature sauvage, qui, comme une ombre traverse les vallées et les montagnes du parc national des Abruzzes. La recherche scientifique de ces dernières décennies, a démystifié les légendes sur le « mauvais loup » et nous a révélé le véritable profil d’un animal extraordinaire: un prédateur insaisissable, intelligent et fort, qui dans le parc joue pleinement son rôle naturel. 

Abruzzes 2019

​​​​​​

  • Taille: 110 -148 cm de la tête à la base de la queue, la hauteur au garrot 60-70 cm. Le poids varie de 25 à 40 kg.
  •  Durée de vie: 8-10 ans. Habitat : le loup est un animal très adapté aux différents environnements présents dans le Parc, de la forêt aux prairies 
  • Alimentation: le régime alimentaire du loup se compose de sangliers, chevreuils, cerfs, rongeurs et, occasionnellement, le bétail domestique. En l’absence de proies, ne dédaigne pas les carcasses, les baies et les fruits sauvages.
  • Reproduction : à la fin de l’hiver, ils ne s’accouplent que le mâle et la femelle dominants. 
  • Progéniture : au printemps, 2 à 6 chiots naissent qui restent avec la mère et le bébé pendant au moins un an.
  • Curiosité: le côté le plus caractéristique et fascinant du loup est le hurlement qui sert à la fois à signaler sa présence (fonction territoriale) et à rappeler aux autres membres de son corps. 

(traduit d'un panneau d'affichage italien, dans le parc)

Remarque : Le loup peut vivre isolé ou dans de petits animaux hiérarchiquement organisés dans les deux sexes. Le corps, en plus d’utiliser des hurlements, délimite son propre territoire avec des marques odorantes (excréments et urine).   Préservé : le loup est une espèce endémique, considérée comme menacée
Remarque : Le loup peut vivre isolé ou dans de petits animaux hiérarchiquement organisés dans les deux sexes. Le corps, en plus d’utiliser des hurlements, délimite son propre territoire avec des marques odorantes (excréments et urine).   Préservé : le loup est une espèce endémique, considérée comme menacée
Remarque : Le loup peut vivre isolé ou dans de petits animaux hiérarchiquement organisés dans les deux sexes. Le corps, en plus d’utiliser des hurlements, délimite son propre territoire avec des marques odorantes (excréments et urine).   Préservé : le loup est une espèce endémique, considérée comme menacée
Remarque : Le loup peut vivre isolé ou dans de petits animaux hiérarchiquement organisés dans les deux sexes. Le corps, en plus d’utiliser des hurlements, délimite son propre territoire avec des marques odorantes (excréments et urine).   Préservé : le loup est une espèce endémique, considérée comme menacée

Remarque : Le loup peut vivre isolé ou dans de petits animaux hiérarchiquement organisés dans les deux sexes. Le corps, en plus d’utiliser des hurlements, délimite son propre territoire avec des marques odorantes (excréments et urine).  Préservé : le loup est une espèce endémique, considérée comme menacée

Abruzzes 2019

Rencontre avec un éleveur local qui nous parlera de la relation particulière de l’Homme avec la nature dans cette région de l’Italie où ils doivent cohabiter avec ours et loups.

En effet une importante population de loups et d’ours sont présents et côtoie les activités pastorales. (De très nombreux moutons, vaches, chevaux étant présent dans le parc).

Ces échanges nous permettrons de mieux comprendre pourquoi la cohabitation est si difficile en France. L’après-midi et le soir seront consacrés à la recherche de la faune : loups, ours, renards et sangliers...

(d'après la brochure de l'agence Amarok)

Abruzzes 2019Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019Abruzzes 2019Abruzzes 2019
6e jour...
6e jour...
6e jour...
6e jour...
6e jour...

6e jour...

Comme il y avait trop de photographes, j'ai pris la décision de contourner le bosquet et d'arriver en contre jour. Très belle lumière et arrivée inattendue au beau milieu du près où le cerf brâmait en quête de femelles...
Comme il y avait trop de photographes, j'ai pris la décision de contourner le bosquet et d'arriver en contre jour. Très belle lumière et arrivée inattendue au beau milieu du près où le cerf brâmait en quête de femelles...
Comme il y avait trop de photographes, j'ai pris la décision de contourner le bosquet et d'arriver en contre jour. Très belle lumière et arrivée inattendue au beau milieu du près où le cerf brâmait en quête de femelles...
Comme il y avait trop de photographes, j'ai pris la décision de contourner le bosquet et d'arriver en contre jour. Très belle lumière et arrivée inattendue au beau milieu du près où le cerf brâmait en quête de femelles...
Comme il y avait trop de photographes, j'ai pris la décision de contourner le bosquet et d'arriver en contre jour. Très belle lumière et arrivée inattendue au beau milieu du près où le cerf brâmait en quête de femelles...
Comme il y avait trop de photographes, j'ai pris la décision de contourner le bosquet et d'arriver en contre jour. Très belle lumière et arrivée inattendue au beau milieu du près où le cerf brâmait en quête de femelles...
Comme il y avait trop de photographes, j'ai pris la décision de contourner le bosquet et d'arriver en contre jour. Très belle lumière et arrivée inattendue au beau milieu du près où le cerf brâmait en quête de femelles...
Comme il y avait trop de photographes, j'ai pris la décision de contourner le bosquet et d'arriver en contre jour. Très belle lumière et arrivée inattendue au beau milieu du près où le cerf brâmait en quête de femelles...

Comme il y avait trop de photographes, j'ai pris la décision de contourner le bosquet et d'arriver en contre jour. Très belle lumière et arrivée inattendue au beau milieu du près où le cerf brâmait en quête de femelles...

Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Jacques Poulard est en train de commenter la dernière scène de rut où le cerf s'est mis en position de cloche, projetant la femelle vers l'avant de son coup de reins. Scène plutôt rare d'après l'expert animalier qu'il est.

Jacques Poulard est en train de commenter la dernière scène de rut où le cerf s'est mis en position de cloche, projetant la femelle vers l'avant de son coup de reins. Scène plutôt rare d'après l'expert animalier qu'il est.

Abruzzes 2019
Abruzzes 2019Abruzzes 2019
les Italiens et Italiennes étaient également très présents sur ce site connu. Ici une jeune femme photographe amateur bien équipée, mais qui a eu des frayeurs car le cerf l'a suivie un moment avec fermes intentions, jusqu'à lui faire très peur!

les Italiens et Italiennes étaient également très présents sur ce site connu. Ici une jeune femme photographe amateur bien équipée, mais qui a eu des frayeurs car le cerf l'a suivie un moment avec fermes intentions, jusqu'à lui faire très peur!

arrêt en bord de route, avec une harde de sangliers au loin.

arrêt en bord de route, avec une harde de sangliers au loin.

7e et dernier jour! Ce cerf était plutôt belliqueux ce jour là, et il valait mieux décamper et s'éloigner au plus vite...
7e et dernier jour! Ce cerf était plutôt belliqueux ce jour là, et il valait mieux décamper et s'éloigner au plus vite...7e et dernier jour! Ce cerf était plutôt belliqueux ce jour là, et il valait mieux décamper et s'éloigner au plus vite...

7e et dernier jour! Ce cerf était plutôt belliqueux ce jour là, et il valait mieux décamper et s'éloigner au plus vite...

Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
Abruzzes 2019
on s'apprête à partir sur Rome... et rejoindre l'aéroport.
on s'apprête à partir sur Rome... et rejoindre l'aéroport.
on s'apprête à partir sur Rome... et rejoindre l'aéroport.
on s'apprête à partir sur Rome... et rejoindre l'aéroport.
on s'apprête à partir sur Rome... et rejoindre l'aéroport.
on s'apprête à partir sur Rome... et rejoindre l'aéroport.

on s'apprête à partir sur Rome... et rejoindre l'aéroport.